Parmi les soins de beauté qui méritent la plus grande attention figure l’épilation. Chez certaines personnes les poils constituent un voile disgracieux qui masque littéralement la peau. Celle-ci mérite pourtant de s’épanouir et d’apparaître sous son vrai jour, débarrassée des attributs qui nuisent à son éclat. Heureusement, divers moyens permettent aujourd’hui de résoudre ce problème. Le chauffe-cire tient désormais une place particulière dans la toilette de la femme.

L’épilation à la cire, la plus efficace

Diverses méthodes sont employées pour venir à bout des inconvénients apportés par le surplus de poils. Le rasage est le moyen le plus rapide et le moins stressant pour faire disparaître les poils pour un temps. Le marché propose divers produits destinés à assurer le bien-être de la femme du rasoir au baume adoucissant en passant par la mousse à raser.

S’il est agréable à l’emploi, le rasage ne répond toutefois pas aux attentes de la femme qui veut se débarrasser des poils qui dégradent l’aspect de son corps. Les poils ne mettent pas longtemps pour repousser et les séances de rasage sont trop fréquentes.

L’épilation à la cire est de loin la plus efficace. On peut illustrer l’utilisation d’un chauffe-cire avec cet exemple. La couche de cire appliquée sur la zone à épiler emprisonne la totalité du poil qui s’arrache alors jusqu’à la racine.  Le bulbe met un certain temps avant de régénérer. Les poils mettent alors un temps plus long à réapparaître et la repousse est moins drue.

Avec la méthode de l’épilation à la cire, le bulbe de repousse est moins vigoureux que celui d’origine. Les poils sont alors plus fins et toujours de plus en plus clairsemés permettant ainsi à la peau de mieux s’épanouir.

La méthode pèche sans doute par son côté douloureux et le temps qu’il faut y passer, mais vous êtes assurée de ne pas avoir à arborer ces mauvais attributs pour au moins deux semaines, voire trois.

Le chauffe-cire et son utilisation

Les modèles de chauffe-cire sont très divers et les fabricants s’ingénient à trouver le meilleur appareil pour aller au-devant des souhaits des utilisateurs. Il est à souligner que du chemin a été parcouru entre les méthodes traditionnelles pour chauffer la cire et la technologie du chauffe-cire moderne.

Quel que soit le modèle que vous utilisez, l’astuce est de pouvoir gérer la cire au mieux et éviter le gaspillage tout en évitant de ne pas tomber à court de cire en pleine séance d’épilation.

Dans la plupart des modèles, c’est un serpentin chauffant qui fait fondre la cire et vous pouvez appliquer la cire en un rien de temps après avoir branché l’appareil. Vous gagneriez à choisir les modèles où le pot est muni d’un couvercle transparent. La température souhaitée est vite atteinte et vous pouvez suivre la fonte sans soulever le couvercle.

Vous pouvez aussi régler la température grâce à un bouton rotatif. Sur certains modèles, deux cuves indépendantes existent, l’une pour réchauffer la cire et l’autre pour la filtrer. Des diodes lumineuses s’allument alors quand la température programmée est atteinte.

La machine à cire roll-on comporte une place dédiée à la cartouche. Fondue dans la cartouche, la cire est maintenue à la température souhaitée pour arracher tous les poils indésirables. Vous pouvez opter pour le chauffage à flux continu pour bien gérer la température et éviter ainsi de se brûler.

Dans la généralité, le design du chauffe-cire est ergonomique et permet une grande maniabilité.

Des protocoles à respecter

Les appareils de la nouvelle technologie ont désormais un degré de sécurité très élevé. Il est très rare que des accidents de court-circuit surviennent. Les protocoles se concentrent alors surtout sur la température de la cire qui est laissée à votre appréciation.

Pour vérifier la température sur la peau, il faut appliquer juste une noisette de cire du bout de la spatule.

Avant de décider d’opter pour l’épilation à la cire, assurez-vous que votre peau est saine. Pour éviter de rencontrer des boutons ou des écorchures, il est recommandé de procéder à un gommage avant l’épilation.

Il vaut mieux désinfecter les zones sensibles comme les aisselles ou le maillot avant de procéder à l’épilation. Ceci vous permet d’éviter la formation de mycoses ou de cystites. L’épilation à la cire ne convient pas si vous avez des troubles circulatoires ou si vous avez des problèmes d’allergies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici